Accueil Web-pour-tous.org

Accueil > Articles > Incapacité motrice cérebrale (IMC)

Incapacité motrice cérebrale (IMC)

6 mai 2006Auteurfrank

Présentation

Les enfants IMC ont longtemps été considéré comme déficients intellectuels.

Les troubles dont souffrent les IMC (enfants ou adultes) sont multiples et variés. Tous n’en souffrent pas :

  • Hypotonie du dos : les muscles du dos n’assurent pas leur rôle de maintien. L’enfant s’affaisse sur lui-même. La posture assise et par conséquent, la marche sont alors impossibles.
  • Hypertonie des membres : l’enfant ne parvient pas à contrôler correctement les muscles des membres. Lorsque l’enfant veut réaliser une action, tous les muscles se contractent simultanément. Par exemple, lorsqu’il veut attraper quelque chose avec sa main, ce sont tous les muscles de son bras qui vont agir simultanément. Or, certains muscles sont plus puissants que d’autre. la conséquence est que le bras reste à demi-tendu ; l’amplitude des mouvements de s mains s’en trouve limitée.
  • Spasticité : cela désigne des raideurs constantes qui interviennent sur certains muscles, par exemple biceps, bras, doigts. Ces raideurs ont tendance à limiter les mouvements (comme l’hypertonie) et provoquent à long terme des déformations plus profondes en particulier lors du développement de l’enfant : les muscles se durcissent et se raccourcissent, le squelette se déforme
  • Athétose : ce sont des contractions involontaires qui viennent parasiter les mouvements. Ces contractions peuvent être renforcées par des émotions ou par un stress. Un bruit peut par exemple déclencher une contraction brutale de tous les muscles des membres : l’enfant est alors jambes et pieds tendus et les bras repliés vers le haut (en chandelier).
  • La déglutition est parfois très mal contrôlée : les fausses routes sont fréquentes (avec risque d’étouffement) et l’enfant bave en permanence. De plus les mouvement de la langue sont difficiles, ce qui perturbe l’élocution.
  • Strabisme : le mouvement oculaire est très perturbé et de façon aléatoire. Le strabisme intervient de façon spasmodique. Il perturbe considérablement la perception du monde environnant.

Quelques liens

Haut de page